UN DIMANCHE DE MI- CAREME A LORETTE

Le dimanche après-midi chez nous comme dans d’autres communautés sans doute, c’est l’heure de la détente et des jeux ; belote, scrabble, dame de pique etc…..ou sorties. Ce dimanche 18 mars chez nous c’est aussi le jour des anniversaires, quatre dans un mois ça se marque.

A Lorette la maison est grande, beaucoup de pièces, de placards, de tiroirs souvent remplis de bricoles. De temps en temps il est bon d’y faire un peu de ménage et de faire du vide. C’est encore un peu la mi-carême et nous faisons la fête. Nous voilà donc embarquées pour une pêche à la ligne et une braderie de vêtements et de bibelots.
La veille pendant une heure nous avons enveloppé plus de 50 paquets pour la pèche à la ligne. Et ce jour, à 15 heures c’est ouverture des festivités : prévoir un chapeau, on est jamais sûr du temps et apporter un sac pour emporter nos « poissons ».
Il y a vite affluence ; les poissons frétillent, quand on tremble un peu c’est difficile d’accrocher le paquet. Au vestiaire les séances d’essayage se font avec l’approbation du public. Beaucoup de vêtements ont satisfait les clientes. Pour les autres bricoles chacune a fait son choix en essayant toutefois de ne pas trop emmagasiner des choses inutiles.
Attention : « Dépouillez-vous quand vous mourez vous perdrez tout » nous dit une hymne de carême.
Et pour terminer nous nous sommes retrouvées autour d’un mystère, et quel mystère ?…….Allez donc savoir, c’était le souhait de notre benjamine……Où aller le chercher ?……Au super marché… au rayon surgelé, c’est là que nous l’avons trouvé….et vous avez deviné c’était un dessert glacé….
Après les festivités reprenons notre sérieux, le Carême n’est pas terminé. Nous commençons à entrer dans la grande semaine et Jésus nous invite à le suivre : « Fais que je marche Seigneur aussi dur que soit le chemin je veux te suivre jusqu’à la croix viens me prendre par la main ». pour nous conduire à la joie de Pâques.

Monique

Laisser un commentaire

5 × 2 =