Silence !!! mets du silence en toi aujourd’hui

Tout est accompli… Aujourd’hui, mettons du silence sur nos lèvres et nos pensées… Descendons avec lui dans les tombeaux de nos vies, il nous fera briller d’une clarté joyeuse. La vie jaillit dans le silence… Qui cherche le Seigneur avec un amour pur et simple, le trouve car c’est lui, le premier, qui se montre et sors à notre… Laissons nous rejoindre par l’expérience de foi de nos trois jeunes sœurs sur les routes d’Avila….

Quelle merveille, lors de ce pèlerinage, de découvrir les lieux où Jean de la Croix et Thérèse de Jésus ont vécu, et quelques couvents qu’ils ont fondés. Durant ce pèlerinage, ces deux saints nous ont livré leur expérience personnelle à la suite du Christ.

Cela éveille en mon cœur un appel : parcourir mon chemin, telle que je suis, et prendre appui sur le Christ. Thérèse m’invite à aller de l’avant.

Avec elle et Jean de la Croix, je veux dire : « je suis à toi, Seigneur, pour toi je suis née, pour toi je veux vivre, Seigneur, que veux-tu de moi ? »

Ste Thérèse d’Avesnes

 

Le pèlerinage sur les pas de Thérèse d’Avila et de Jean de la Croix m’a permis d’approfondir la vie de ces deux saints …

Thérèse : un amour dans le mystère qui fait la volonté du Christ pour accomplir ses œuvres.

Une audace dans la confiance totale en Dieu, malgré les épreuves.

Par son exemple, elle m’invite à marcher à la suite du Christ, dans la confiance et l’audace : « que rien ne te trouble, que rien ne t’effraie, Dieu seul suffit » (Ste Thérèse).

Jean de la Croix : il me montre un modèle de silence qui met au service de ses frères, tout son être et les talents que Dieu lui a donnés. Il est l’exemple par excellence de la piété et de l’humanité, qui est toujours tournée vers Dieu. Ô Seigneur mon Dieu ! Qui te cherchera d’un amour pur et simple, sans te trouver très à ton goût et à sa volonté, puisque c’est toi qui le premier te montres et sors à la rencontre de ceux qui te désirent ? (Dits de lumière et d’amour n°2).

Providence de la Pommeraye

 

C’est ma première expérience de pèlerinage … que dire ? Tout était bon ! Les villes, les paysages, les accueils. J’ai senti la présence de Dieu partout, dans les moindres choses, de voyage en voyage, jour après jour, sans fatigue, sauf un soir où le mal de tête m’a saisi. J’ai joui et goûté de la grâce que Dieu m’a accordée, et je n’avais qu’une manière pour exprimer ma joie : courir et bondir comme le petit agneau dans l’allégresse !

J’ai été très interpellée par l’accueil des gens, par leur gentillesse et leur disponibilité pour certaines visites imprévues. Tous nous ont accueillis sans nous connaître et chacun nous a partagé avec joie l’histoire des lieux et de nos saints.

Je garde une parole forte que je veux incarner dans ma vie. Il s’agit d’un texte entendu dans les escaliers de la basilique San Vincente d’Avila. Là, Thérèse s’est déchaussée avant de fonder le carmel San Jose. Ce texte dit ceci : Si tu veux visiter la chapelle souterraine, vas-y, la Vierge t’attend. Par cet escalier, qui plus descend, plus monte. Mets du silence, ne compte pas sur tes pensées. Descends et tu monteras en volant au ciel de ta consolation. On y monte toujours en descendant. Rappel et invitation pour moi, de la kénose de Jésus Christ, mon frère.

Carmel Saint Joseph

Laisser un commentaire

2 × un =