Quand Désert fertile « débarque » à St Quentin.

Le 05 février 2015, dans le cadre de l’année de la vie consacrée, les prêtres, les religieuses et les LEME (Laïcs en mission ecclésiale), se sont retrouvés pour un temps de partage et de fraternité. Dans les échanges, il a été question de « Désert Fertile », pièce de théâtre créée spécialement par les Sœurs de la Providence de la Pommeraye à l’occasion du 150ème anniversaire du décès de leur fondatrice. La célébration de ces 150 ans a coïncidé également avec l’année de la vie consacrée. Le 29 avril 2016, la pièce Désert fertile « débarque » à Saint Quentin.

 

L’idée a été bien reçue ; le père Michel de Hédouville, responsable de la Zone de St Quentin et curé de la paroisse de la Basilique demande à Marie-Christine animatrice en pastorale pour les jeunes de se mettre en lien avec l’APEL de St Jean et La Croix, établissements catholiques. Le père Michel lui demande aussi de réserver si possible une salle auprès de la municipalité de St Quentin…

Une équipe d’organisation dynamique s’est vite mise en place en novembre 2015. Elle met toute son énergie à chercher les voies et moyens pour que la représentation se passe dans de bonnes conditions… Toutefois, des difficultés se sont invitées dans le maintien du calendrier initial. Au fil des mois, l’équipe s’est rendue à l’évidence qu’il fallait à chaque fois reporter le calendrier et remettre à plus tard la joie d’accueillir à St Quentin cette pièce dont on entend tellement parler…

            Ces difficultés n’altèrent pas le dynamisme de l’équipe, redouble d’effort dans le travail. Michel suggère un tract de présentation… Mais il ne verra jamais la pièce. En effet, le 29 décembre il décède accidentellement, laissant tout le monde désemparé. Mais la petite équipe se remet au travail et décide de dédier cette pièce à Michel puisqu’il s’y est investi de tout son cœur. Les contacts se prennent avec les acteurs, une date retenue. Restait bien sûr le lieu à déterminer. Nous optons, finalement pour la Basilique, église où Michel était curé depuis 1995, et que lui dédiant la pièce, ce lieu devenait comme une évidence… en espérant une température clémente car elle n’est pas chauffée.

            Pour la suite, nous laissons la parole à Marie-Christine :

            « Désert Fertile ! Bel Hommage et beau succès !

            Très beau succès pour la représentation de la pièce de théâtre Désert Fertile. La semaine précédant la date retenue pour la représentation, les ventes de places dépassaient timidement le cap des 250 places. C’est avec beaucoup de joie que nous avons enregistré plus de 400 spectateurs qui ont assisté au spectacle.

 Une pièce de théâtre dans la Basilique : ce n’était certes pas le lieu idéal ni pour la sonorisation, ni pour la température ambiante … Il y a fait froid ce vendredi 29 avril 2016. Le choix de la Basilique était un hommage au Père Michel ; pour lui, nous avons consenti au manque de confort que présente l’intérieur de la Basilique pour une représentation théâtrale. Cette Eglise était celle de Michel de Hédouville: la Basilique, « son » église. Alors, bien sûr, une grande partie du public est venue rendre hommage à son pasteur, mais l’ovation finale s’adressait elle à la performance des acteurs et la qualité des dialogues.

« Nous pouvions tous nous identifier dans ce rôle du père, ou de celui de Juliette, sa fille »

 » C’est fou comme Juliette a réussi à mettre des mots et des images simples sur quelque chose de difficile à expliquer qui tient du spirituel et du silence »

« Nous, dans le public, avions froid, nous avions de la peine pour les acteurs qui jouaient des scènes en Afrique en vêtements légers »

« C’était vraiment épatant cette jeune fille qui se confie à son père, puis ce père qui à son tour confie à sa fille ses propres détours »

« Nous n’étions pas bien placés, il fallait bien prêter l’oreille pour comprendre mais comme c’était vraiment intéressant, on est restés ! »

« Une mise en scène dynamique, des dialogues contemporains … vraiment bien ! »

L’équipe qui a piloté ace projet tient à remercier les sœurs de la Providence d’Origny Ste Benoite, l’APEL de St Jean et La Croix, les Jeunes de Catholyc’aum, les prêtres et les paroisses de St Quentin, en particulier les paroisses de St Pierre St Paul, St Quentin Notre-Dame et St Quentin en Vermandois, le secrétariat du presbytère de la Basilique.

Merci à Monseigneur de Dinechin , et à Agnès, sœur de Michel, d’avoir été des nôtres

Un merci aussi à la compagnie La Clef à Molette, Bruno, Olivier, Constance, pour leur gentillesse, leur efficacité et leur talent !

Le Père Michel de Hédouville tenait beaucoup à l’unité dans la diversité

Nous étions, ce vendredi soir, unis dans la diversité !

Merci à chacun, à chacune »

Les sœurs d’Origny Sainte Benoîte

Laisser un commentaire

treize − 11 =