L’ENTREE EN ANNEE CAPITULAIRE DES SOEURS DE LA PROVIDENCE (SUITE)

L’ENTREE EN ANNEE CAPITULAIRE DES SŒURS DE LA PROVIDENCE (SUITE)

Des sœurs témoignent :
Tout d’abord, j’étais émue pendant la cérémonie parce qu’on se sentait toutes sœurs de la même famille. C’était un moment important. Il va se jouer une étape importante de la vie de la Congrégation. On sentait qu’on portait son histoire. J’avais profondément conscience que notre prière de ce soir débordait des murs de la communauté. L’appel de sœur Mariannick, supérieure générale des sœurs de la Providence de la Pommeraye à la communion fraternelle m’a beaucoup marquée. Ce n’était pas que la France qui était présente. Ce souci de sœur Mariannick qu’il y ait la communion des cultures dans le respect des identités va marquer le chapitre. Elle nous invite à être lucides sur ce que nous vivons et ce que nous voulons vivre.
L’évolution aujourd’hui de la congrégation à travers Mère Marie Joseph, sa fondatrice et celles qui l’ont suivie, c’est un fruit de l’Esprit.
                                                     Sœur Marguerite Berger (Pommeraye)

A la PommerayeCélébration à la Pommeraye  (Cliquez sur les photos pour mieux les visionner.)

La célébration était simple mais bien. Elle nous a bien mises en route pour le chapitre. Sœur Mariannick, supérieure générale de la Congrégation, depuis quelques mois insiste sur la vie fraternelle, le vivre ensemble. Dans son texte, l’expression « de sœur à sœur » revient plusieurs fois.
Nous disons un grand merci à Sœur Mariannick pour ces douze années de généralat. Elle a fait preuve de courage et d’audace.
                                                              Sœur Agnès Gallard (Pommeraye)
J’ai été heureuse de participer à cette célébration. C’est le dernier chapitre auquel je serai présente par la prière. Je pense que les sœurs du conseil général ont voulu nous faire participer à leur mission.
Le fait que l’ouverture de l’année capitulaire se déroule le jour anniversaire de la mort de Mère Marie Joseph, cela montre la continuation de son message et de son œuvre. Elle était présente comme si elle nous encourageait à aller de l’avant.
                                                         Sœur Jeanne Guitteny (Pommeraye)

cté Boissy st Légercommunauté de Boissy-Saint-Léger

Ce Dimanche 13 Novembre, c’est fête à Boissy-Saint-Léger ! Nous avons revêtu nos mentaux blancs pour rendre grâce au Seigneur.
C’est au son du tam-tam que nous, sœurs de la Providence, chacune avec son rythme, sommes entrées en procession dans cette année capitulaire. Cet instrument qui sert à rassembler et à communiquer, nous a disposées, ouvrant ainsi tous nos sens, en nous entrainant pas à pas à rejoindre et à nous unir à nos sœurs des quatre continents : le corps congrégation.
Oui, Merci Seigneur de nous avoir donné Mère Marie-Joseph, notre fondatrice, merci pour cette étape nouvelle en Congrégation qui marque l’Ouverture de notre Chapitre Général 2021.
Ce jour est pour chacune un grand appel à vivre notre Charisme, appelée à devenir « Pierre Vivante » au cœur de la Providence.
                                                   La communauté de Boissy-Saint-Léger

Laisser un commentaire

13 + 11 =