Le temps d’une randonnée, s’aventurer au cœur de la nature et … vivre en frères !

Mont Blanc 5

                     En ce mois de la création…

     voici quelques échos de cet été, à la découverte de la beauté de la nature et des relations fraternelles intergénérationnelles !

Pour Sophie et Marie Odile, une aventure inédite : accompagner une petite quinzaine de jeunes du MEJ, sur le tour du Mont Blanc… entre la France, l’Italie et la Suisse. Une aventure pas que sportive, mais spirituelle !

Pour ces jeunes habitués du MEJ, un dernier camp ! Agés de 18 ans, ils sont invités maintenant à devenir animateurs, pour donner à d’autres ce qu’ils ont eux-mêmes reçu : c’est le cœur du Mouvement Eucharistique des Jeunes.  Alors, randonner sur le mythique tour du Mont Blanc, cela faisait rêver !

Mont Blanc 3

C’est parti pour 15 jours d’itinérance ! Marie Odile assure l’intendance, conduit le camion qui soulage les jeunes des gros sacs, des tentes et de la batterie de cuisine, Mont Blanc 4et Sophie conjugue animation spirituelle et coordination de l’équipe d’animation. Une équipe composée de deux autres animateurs, pour un camp à taille familiale : 13 jeunes, 5 filles et 8 garçons.

Très vite une bonne ambiance se crée, grâce à l’ouverture des cœurs, à la disponibilité de chacun. Quelle joie de voir les talents de chacun mis au service de l’ensemble : équipes de prière, de cuisine, de rangement du camion, de veillée, d’itinéraire… Quelle organisation !

L’équipe d’animation reflète la diversité des âges, des spiritualités – un novice jésuite, un jeune étudiant, deux sœurs de La Providence – et vit une belle expérience d’écoute mutuelle pour réajuster sans cesse la marche à suivre.

En un mot, un bon bol de jeunesse et d’air pur, dans un environnement qui nous rappelle sans cesse que nous sommes responsables du changement climatique. Là-bas, en milieu montagneux, comment ne pas s’en rendre compte en voyant la fonte des glaciers… Mont Blanc 2et la détresse des fermiers rencontrés sur les alpages. Que de paysages splendides, de levers et de couchers de soleil sur les cimes ! Mont Blanc 1

S’émerveiller de cette beauté atténuait bien la fatigue.

Marthe et Marie ont été le fil rouge de notre itinéraire spirituel, nous apprenant à « être des agis », dans la joie de donner et de recevoir. Les deux sœurs de la Pom’ ont montré qu’elles pouvaient encore donner leur part auprès de la jeunesse… Oui, une audace qui a relancé leur dynamisme au service d’un Dieu qui s’est fait itinérant et qui rejoint chacun sur sa route.

 Marie-Odile et Sophie

Laisser un commentaire

cinq − un =