Jésus annonce la trahison de Judas

Méditation du Mardi Saint (Jean.13, 21-33. 36-38)

Une nouvelle fois, Jésus se trouve à table avec ses disciples, ses amis. Il pressent sa mort prochaine. Ses amis ? Pas tous ! « L’un de vous me trahira. » « Déjà le diable avait mis au cœur de Judas le dessein de le livrer. »
Lorsqu’en Thérèse d’Avila monte un doute : « Comment moi, misérable, pouvais-je prétendre à faire oraison ? » elle discerne en elle l’insinuation du tentateur : « Ce fut j’imagine, le commencement de la tentation par laquelle le démon se saisit de Judas. Il n’osa pas le traître, m’attaquer aussi ouvertement mais peu à peu, il m’aurait entrainée dans le même précipice. » (Thérèse D’Avila, Vie 19.11)
Judas, l’un des douze, de ceux qui ont suivi Jésus pendant trois années, va devenir le traître. Il a suivi sans suivre. Au fond de lui, quelque chose le retenait et l’empêchait de vivre cette amitié. Il a lâché prise et laissé la place au malin.
Depuis notre baptême nous avons choisi de suivre Jésus. La route est souvent semée de doutes, de chutes et de combats et parfois le malin nous guette.
« Priez pour ne pas entrer en tentation ».
Notre rencontre avec le Dieu vivant est le temps de vérité où nous conversons avec Lui comme un ami parle à son ami. Par sa lumière nous voyons la lumière.
« Même la ténèbre pour Dieu n’est pas ténèbre et la nuit comme le jour est lumière » Ps.138.12

Monique Chauviré

Un

Laisser un commentaire