« Faites cela en mémoire de moi »

Méditation du Jeudi saint (1Co.11, 23-26) / (Jn.13, 1-15)
« Faites cela en mémoire de moi »
En ce Jeudi Saint 2020, comment ne pas penser et prier pour tous les prêtres du monde ? Ils ont la mission de transmettre fidèlement au peuple de Dieu, en nourriture spirituelle, les paroles et les gestes du Christ, mais ils éprouvent aujourd’hui la « profonde douleur » de célébrer seuls l’Eucharistie.
La cène du Jeudi Saint, vécue traditionnellement comme une grande fête qui rassemble l’Eglise dans la joie, s’achève par une invitation à se retirer dans le silence ou à vivre un temps d’adoration du Saint Sacrement conservé dans un « reposoir ». C’est à la fois la fête de l’Eucharistie et du sacerdoce.
Cette année, le confinement imposé par le Covid 19 conduit les chrétiens à une communion silencieuse qui les rassemble au-delà de toute frontière et les unit à toute l’humanité.
A la « table de la Parole », deux grandes voix relatent les étapes du dernier repas de Jésus avec ses disciples ; la voix de Paul pour l’institution de l’Eucharistie : « Faites cela en mémoire de moi », la voix de Jean pour le lavement des pieds.
L’un et l’autre nous font entrer dans le mystère pascal, avec le grand enseignement de l’amour fraternel, vécu concrètement à la suite du Maître. « Ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, il les aima jusqu’au bout ! »
Pour cela, il « noue le tablier » et s’agenouille devant chacun des convives pour lui laver les pieds. Le Maître devient Serviteur.
Devant le refus de Pierre, Jésus motive son geste : « si je ne te lave pas, tu n’auras pas de part avec moi ». Seigneur, je t’en prie, lave-moi, purifie-moi, rends-moi capable d’aimer mes frères et sœurs comme tu nous aimes. Merci pour cet exemple que tu nous as donné.
Sœur Marie Madeleine

Un

Laisser un commentaire