De l’esclavage à la liberté

Les premières rencontres AIR en France ont commencé avec nos sœurs, riches de leur expérience et de sagesse à La Pommeraye. Les rencontres ont été vécues avec les sœurs de l’année internationale qui ont partagé leur expérience de pèlerinage sur la route des Abolitions de l’esclavage : le jeudi saint 29 mars 2018 à la résidence Françoise d’Andigné et le mardi 3 avril avec les sœurs de plus de 80 ans vivant en petites communautés.

Partage de la Parole autour du Livre de l’Exode 14,15-31

Télécharger le texte de l’Exode

Le Seigneur dit à Moïse : « Pourquoi crier vers moi ? Ordonne aux fils d’Israël de se mettre en route !
Quelle bonne journée pour écouter un appel sérieux à la liberté ! Mais que de peines à regarder ses chaînes ; quant à vouloir les briser, c’est encore autre chose. « Décidément décidés », nous partons comme les Hébreux, forcés d’avancer « pressés par l’ennemi ». La seule issue : faire confiance au Seigneur. Avancer ensemble en se serrant les coudes … C’est bien la grâce de tous les « inters » en particulier de l’international vécu aujourd’hui et des expériences partagées en toute confiance. Nous avons goûté à cette liberté et nous y croyons pour entrainer notre monde. Pour nous, les « sages », c’est une journée d’ouverture.

Yvette

Télécharger les photos du temps de partage

les chaînes de l’esclavage

Partage de l’expérience des sœurs de l’année internationale

Le Jeudi Saint, l’AIR commence avec les sœurs de l’EHPAD. Assises sur des chaises ou des fauteuils roulants, elles participent avec attention aux temps de prière, d’écoute et de partage. La joie au cœur, elles chantent, traversent l’histoire de l’esclavage avec le témoignage des sœurs de  l’année internationale. Elles se laissent toucher par la souffrance des hommes et des femmes maltraités, violentés de façon inimaginable. Elles partagent les émotions, elles font le lien entre des expériences du passé et des événements d’aujourd’hui de défense de la dignité, de la liberté humaine.  Dans la prière, elles remettent tout au Seigneur, Lui qui sait tout et qui peut tout. Lui qu’elles aiment et à qui elles restent fidèles. Confiantes en Lui, elles gardent l’espérance.

Thanh Thuy

quelques photos du partage

Une assemblée à l’écoute

Une assemblée qui traverse l’histoire

Une assemblée qui fait l’expérience de la libération

Partage en petits groupes : dans ma vie, quels passages ai-je vécu pour plus de liberté ?
J’apprécie que ce soit des jeunes qui nous fassent réfléchir sur le passé ; un passé certes douloureux mais qui doit être pour nous une leçon : nous permettre de rechercher nos propres esclavages, ce qui empêche la « vraie conversion » que Jésus attend de nous.
Une question surgit : est-ce que moi je n’exploite pas aussi les autres dans la recherche de mes intérêts ?
Nous avons en Congrégation à construire une histoire, à nous accueillir quelle que soit la frontière traversée pour nous rejoindre. N’avons-nous pas à vivre le « aimez-vous les uns les autres » comme Jésus nous le demande ?
Le petit peu que nous faisons dans le quotidien peut avoir une répercussion sur nos rencontres dans nos lieux de vie.

Jeannine

Quelques photos du partage d’expérience

Construire ensemble une histoire

Les jeunes nous font réfléchir sur le passé: quelle joie

Laisser un commentaire

4 × 3 =