Béatification de 10 martyrs au Quiche – Guatemala

Le 23 avril 2021, le diocèse du Quiche s’est rassemblé pour fêter la béatification de dix martyrs : un enfant de 12 ans, six catéchistes et trois prêtres espagnols de la Congrégation des Missionnaires du Sacré Cœur, assassinés durant le conflit armé interne entre 1970 et 1991, au Quiche.

Beatos diocesis de Quiche

Quiche, terre de martyrs

Des milliers de femmes, d’hommes et d’enfants innocents ont donné leur vie pour la justice et le droit, l’égalité et le respect, dans cette terre du maïs et du haricot rouge, multilingue, multicolore et avec de si beaux paysages. Le sang versé des martyrs a été fécond, donnant beaucoup de fruit.

Une grande Fête de la famille de l’Eglise

Nous avons vécu cette grande fête avec beaucoup d’émotion et de joie. Depuis plus d’un an, le diocèse du Quiche a commencé les préparatifs. En raison de la pandémie du Covid 19, il a fallu attendre le grand jour. Le 23 avril 2021, la fête de la béatification des 10 martyrs a eu lieu, en plein air, en présence de centaines de personnes, des évêques, des prêtres, le Supérieur des Missionnaires du Sacré Cœur, des religieux et religieuses, le peuple de Dieu et les familles des Bienheureux. Tous se sont rassemblés dans le Collège du Rosaire, à Santa Cruz, unissant leur prière, leurs chants et leurs danses, à l’écoute des témoignages de la vie des Bienheureux.

Des témoins de la justice et de l’amour

Les martyrs du Quiche sont des promoteurs de la justice, des artisans du bien commun, des défenseurs inqualifiables de la personne et de ses droits, défenseurs des pauvres et des « indigènes ».

« Ils ont été des témoins héroïques de la justice et de l’amour, un exemple qui doit nous rendre plus généreux et plus courageux pour vivre l’Evangile », a dit le pape François

Notre Evêque, Mgr Rossolino, a dit : « Nos martyrs ont été de vrais missionnaires. Ils allaient de maison en maison, gardant la foi vivante, priant avec leurs frères, évangélisant, implorant le Dieu de la vie. » Et il a ajouté : « C’étaient des hommes de grande foi, de grande confiance en Dieu, mais en même temps de grand dévouement pour qu’il y ait un changement, un Guatemala différent et en même temps, ils ont très bien conjugué l’engagement à faire vivre leurs communautés selon le plan de Dieu »

Dans l’homélie, il a souligné que Dieu choisit les simples et les humbles, pour manifester sa puissance. Les catéchistes étaient des hommes simples, pauvres, humbles, sages, accueillant à la parole du Christ et portant au cœur un amour ardent pour Jésus et pour son peuple. Le témoignage de leur dévouement a été une force pour les missionnaires, eux qui avaient le cœur ouvert aux souffrances, aux injustices, aux persécutions, aux massacres des personnes avec lesquelles ils vivaient …

Le témoignage des martyrs a réveillé la conscience d’une Eglise plus engagée et le diocèse compte beaucoup sur la présence de la vie consacrée, engagée avec et pour le peuple.

                 La communauté de San Pedro Jocopilas et le Père Barnabé Chicuy, curé

Leer el articulo – Beatificación de los mártires en el Quiche, Guatemala

Laisser un commentaire

neuf − trois =