VocationS : Des appels différents, Des chemins variés, Un choix de Vie

VocationS
Des appels différents
Des chemins variés
Un choix de Vie

A l’occasion de la journée mondiale de prière pour toutes les vocations, Sophie, en communauté à Villejuif, nous donne à découvrir la vocation chrétienne, selon Madeleine Delbrel, une figure spirituelle et missionnaire du Diocèse de Créteil.

Les deux routes ont toujours existé. Toujours le Seigneur dira aux uns : “À cause de moi et pour mon amour tu auras une femme, des enfants, une maison, des biens à gérer de ma part dans le monde. ”
Toujours le Seigneur dira aux autres : “Tu n’auras que moi et je serai ton tout”.

Toujours le Seigneur dira aux uns : “Je sais ce qui te convient, je te donnerai chaque jour ta peine et ton pain quotidiens, afin que partout où tu seras posé, il y ait aussi ma croix”.
Toujours le Seigneur dira aux autres “Prends ta croix et suis-moi ”…prends-la par les trois bras de la pauvreté, de l’obéissance, de la pureté. Pourquoi ? parce que c’est ainsi que je veux que tu m’aimes et que nous aimions le monde ensemble.

La plupart de ceux auxquels le Christ tient ce langage sont sous des robes brunes, blanches ou noires, disciples d’un saint qui fut, à travers les temps, compagnon de route du Seigneur.
D’autres sont des gens comme vous et moi, des gens enfoncés aussi loin que possible dans l’épaisseur du monde, … pareils à des gens de partout mais à des gens pauvres, pareils à des gens de n’importe quel milieu, mais purs ; pareils à des gens de n’importe quel pays, mais obéissants. Ils sont faits pour tout et pour tous : vous en trouverez qui font l’école, d’autres qui écrivent des lois, certains soignent et consolent, d’autres travaillent en usine.

Si nous sommes un peu râpés, si nous faisons en ce monde figure de campeur, c’est que notre recette à nous, c’est de ne posséder que le Seigneur.
Si nous n’avons pas de foyer, si, chez nous, ni mari ni femme ni enfant ne nous attendent, c’est que le Seigneur nous possède et que, par lui seul, nous voulons être possédés.

De La sainteté des gens ordinaires, Madeleine Delbrêl, Œuvres complètes, Nouvelle Cité, t. 7, pp.81-84,

Lire plus …..>>>

Un

Laisser un commentaire