Un grand silence

UN GRAND SILENCE

Pour Amélie, distante du service des sœurs aînées dont elle a habituellement la responsabilité, confinée avec sa famille, le temps propice à la méditation et à la contemplation :
« Les journées sont bien remplies, mais à un rythme paisible, avec du temps pour méditer sur ces évènements. Dieu nous parle. Que veut-il nous dire ? A quoi nous invite t-il ? … Lorsque par la fenêtre ouverte, je contemple la nuit étoilée, dans notre hameau la nuit est noire et belle ; aucun lampadaire ; absence totale de clignotement d’avion dans le ciel… un grand silence. Le ciel a repris ses droits, quelle beauté ! J’ai eu le sentiment un soir d’être au cœur du désert du Hoggar, … le sentiment d’être plus proche de Dieu qui nous parle dans le silence et en même temps unie au monde entier qui s’interroge et qui peine. Une belle communion !

Un

Laisser un commentaire