Aidez-nous

à poursuivre notre mission à travers le monde

« Les joies les plus intenses de la vie jaillissent quand on peut donner du bonheur aux autres. »

Pape François, dans « La joie de l’amour » § 129

Chers amis et bienfaiteurs,

Les sœurs de la Providence de la Pommeraye ont besoin de vous.

Nous sollicitons votre générosité.

  • En France, aidez-nous à entourer nos aînées, qui ont consacré leur vie au service des autres.
  • En Côte d’Ivoire, aidez-nous à être fidèles dans notre mission éducative auprès des jeunes filles du collège de Béoumi.
  • Au Guatemala, aidez-nous à rendre leur dignité aux familles qui vivent près de la décharge.
  • Au Honduras, aidez-nous à accueillir les jeunes filles qui discernent leur vocation.

Nos recettes diminuent. Il est URGENT que nous trouvions de nouveaux financements. Nous savons que nous pouvons compter sur vous à tout moment.
Merci d’avance pour votre mobilisation. Votre aide nous est INDISPENSABLE.

Sœur Mariannick Caniou,
Supérieure générale

Noticias de nuestros proyectos

Noticias de nuestros proyectos

Gracias a vuestra generosidad, nuestros proyectos van tomando forma.

- En la Pommeraye: la renovación de las habitaciones para las hermanas mayores de modo que puedan continuar su misión de otro modo. El proyecto se realizará en dos etapas : cinco habitaciones se renovarán en el 2019 y catorce a lo largo del 2020.

 

- Apoyo a la escuela que viven en los alrededores de la gran descarga de residuos de Guatemala. El proyecto empezó hace 25 años como biblioteca para los chicos de la calle. Hoy día es una escuela que acoge a 117 niños (71 chicas y 46 chicos). Estamos a la espera de la ayuda necesaria para afrontar los salarios de cuatro maestras de escuela, a razón de 185 dólares al mes para cada una.

 

- La ampliación del colegio de Béoumi en Costa de Marfil. Esperamos reunir por lo menos la mitad del coste del proyecto de este primer trimestre 2019: casa de función y aulas para el segundo ciclo.

 

- Ayuda a la escolaridad y alojamiento para las chicas jóvenes de Honduras. Gracias a la suma recogida, las jóvenes pueden continuar sus estudios y sus actividades dentro del discernimiento vocational.

 

Gracias a vuestras aportaciones «el Fondo de Dotación « La Providencia »» cada año consigue ayudar a más personas a mejorar sus condiciones de vida.

Votre don est déductible de vos impôts à 66%. Un don de 150€ ne coûte réellement que 51€ grâce à la déduction fiscale.

Nouvelles de nos projets

Grâce à vos dons, nos projets prennent forme
- A la Pommeraye: la rénovation de chambres pour les sœurs aînées afin qu’elles puissent poursuivre leur mission autrement. Le projet va être réalisé par étapes: cinq chambres seront rénovées pour 2019 et quatorze courant 2020.
- Une école pour les enfants vivant autour de la décharge publique au Guatemala. Le projet a commencé il y’ a 25 ans par une bibliothèque de rue. Aujourd’hui, l’école accueille 117 enfants (71 filles et 46 garçons). Votre aide reste nécessaire pour les salaires de quatre institutrices à raison de 185 € par mois pour chacune.
- L’agrandissement du collège de Béoumi en Côte d’Ivoire. Nous attendons de réunir au moins la moitié  du coût du projet d’ici ce premier trimestre 2019: maison de fonction et salles de classes pour le second cycle.
- L’aide à la scolarité et à l’hébergement de jeunes filles au Honduras. Grâce à la somme récoltée, les jeunes ont pu poursuivre leur scolarité et leur discernement vocationnel.

- Nous vous remercions pour votre contribution: le Fonds de Dotation « La Providence » permet d’accompagner tous les ans  de plus en plus de personnes pour une vie meilleure.

Merci pour vos dons !

EN AFRIQUE

A Béoumi, en Côte d’Ivoire

Depuis 1963, le collège des sœurs de La Providence de Béoumi a formé plusieurs générations de jeunes femmes, qui occupent des postes-clés dans la société ivoirienne.

En 2003, le collège a été entièrement pillé et dévasté par la guerre. Depuis, il a rouvert ses portes et l’infrastructure scolaire accueille près de 400 jeunes filles. En septembre dernier, nous avons ouvert la première classe de seconde.

Désormais, il est URGENT de réhabiliter la maison des sœurs pour assurer une présence éducative quotidienne auprès des élèves, notamment des internes. La présence continue des sœurs sera aussi une sécurité dans un tissu social fragilisé, avec une montée de la violence.

Projet France

Projet France

EN FRANCE

À La Pommeraye, Maine-et-Loire

À La Pommeraye, la Congrégation a décidé de restaurer une aile de son grand bâtiment pour accueillir des sœurs aînées. Pour elles, la vie en petite communauté urbaine ou rurale devient difficile du fait de l’âge.

Les sœurs souhaitent revenir « à la maison » et continuer leur mission de Veilleur. Elles veulent « se tenir devant Dieu pour tous » dans l’oraison quotidienne. Elles désirent partager une vie communautaire adaptée à leur rythme en bénéficiant d’une prise en charge spécifique.

 Aidez-nous à soutenir cet engagement de fidélité jusqu’au bout.

Message au chrétiens de Bouchemaine en cette fête de l'épiphanie 2019

Pourquoi accompagner ce projet?

L’école Espérance du Guatemala, un projet à l’international!

Notre objectif, c’est de retirer les enfants de la rue, de la violence et de la décharge pour les maintenir à l’école le plus longtemps possible afin de leur donner une dignité et une éducation ; il faut souligner que la décharge est le lieu de gagne-pain des parents qui passent leur journée dans le tri des déchets.

Nous soutenons trois groupes d’enfants :

Ceux du préscolaire, de 3 à 6 ans. Ceux du primaire, de 7 à 13 ans, et enfin ceux du collège, de 14 à 16 ans.

Quatre maîtresses sont embauchées pour s’occuper des enfants qui sont au nombre de 117.

Avec l’insécurité grandissante, il est important de soutenir ce projet qui a un grand enjeu éducatif, social et environnemental. En effet, les enfants et les jeunes qui viennent à l’école Espérance ont beaucoup d’ambition et un regard renouvelé par rapport à la gestion des déchets. Ils rêvent d’un environnement sain au point qu’ils en viennent même à sensibiliser leurs parents en famille.

Ils sont sensibles à la violence qui touche leurs camarades qui abandonnent l’école et rêvent d’une société plus paisible et fraternelle. On voit bien qu’ils ont un potentiel de réussite et qu’ils ont besoin d’accompagnement et de suivis.

Votre solidarité leur permettra de renaître à plus de vie. Des témoignages vous seront relayés. Soyez en rassurés !

Vous pouvez adresser votre don à ce projet précis ou permettre au Fonds de Dotation de la congrégation de choisir l’affectation de votre don. Merci à ceux et celles qui ont déjà fait des dons pour l’un ou l’autre des projets de notre congrégation.

Vous aurez droit à un reçu fiscal et une information sur la progression de nos activités dans le monde. Merci de continuer à soutenir vos sœurs dans leur mission de proximité avec les plus pauvres.

A l’exemple des roi mages qui se sont mis en route pour Bethléem, accompagnons les sœurs de la Providence de la Pommeraye jusqu’au Guatemala pour voir le potentiel de vie à développer chez les enfants et jeunes vivant autour de la décharge

Merci ici à vous tous qui soutenez ce projet et particulièrement aux fidèles de saint Symphorien de Bouchemaine qui nous ont bien accueillie ce dimanche de l’épiphanie pour un appel aux dons.

AU GUATÉMALA

À la « Casa Niño Esperanza »

Depuis plus de 20 ans, les sœurs de la « Casa Niño Esperanza » font du soutien scolaire aux enfants dont les parents travaillent dans la grande décharge de la capitale.

Les sœurs assurent toute l’administration liée à la vie des enfants : bourses pour la scolarité, alimentation sur place, matériel pédagogique, salaire des maîtresses. Elles veillent également à la santé physique et psychique des enfants accueillis à la « Casa Niño Esperanza ».

Grâce à votre aide, les sœurs pourront poursuivre la mission et redonner aux enfants ainsi qu’à leur famille leur dignité humaine. « Nous vivons près de la décharge, mais nous ne sommes pas des déchets ».

AU HONDURAS

À Tegucigalpa

Les sœurs au Honduras accueillent des jeunes filles qui ont manifesté leur aspiration à choisir la vie religieuse ou leur questionnement au sujet de leur choix de vie. Certaines d’entre elles n’ont pas été scolarisées au-delà du collège ou même de l’école primaire en raison de l’éloignement géographique ou pour des questions économiques. Leurs parents apportent une participation financière qui ne peut couvrir la totalité des frais.

Par votre aide, permettez à ces jeunes filles d’approfondir leur discernement et leur formation comme « aspirantes » dans une communauté. Elles bénéficieront d’un temps d’accompagnement des sœurs pour poursuivre leur scolarité jusqu’au bac et discerner librement leur vocation.

Contactez-nous

N'hésitez pas à nous laisser un message.

Commencez à taper et appuyez sur Enter pour rechercher