Nous construirons des ponts…

De retour de la route des abolitions, après une bonne journée de repos, nous avons vécu en différents groupes, un temps de relecture de l’expérience du pèlerinage. Ce fut des moments de grandes émotions… Une journée de désert avec un temps fort d’oraison communautaire nous a permis d’intérioriser ce vécu… une forte expérience de grand silence habité par les paysages, les images, les personnes rencontrées et par tout ce que nous avons entendu tout au long de la route…

Nous sommes descendus de la « montagne » l’après midi du 24 juillet. Un temps pour partager ce qui nous habite et nous nous met en mouvement était le bienvenu. Nous nous sommes ensuite retrouvés en ateliers pour préparer ensemble la célébration communautaire de réconciliation et d’action de grâce. Cette célébration clôture la première partie de la plateforme des rencontres. Elle était divisée en quatre parties : accueil, Parole et Livre de Vie, prière universelle, célébration de réconciliation et d’action de grâce. Chaque groupe préparait une partie et des délégués ont tissé l’ensemble pour que la cérémonie soit harmonieuse ….

    Nous avons commencé la célébration en construisant ensemble un pont de fraternité. Les sœurs du site de la Maison Mère se sont jointes à nous. Quelle joie de nous donner la main pour former ensemble ce pont magnifique. Nous avons écouté ensemble le texte d’Isaïe 58, 1-12 que nous avons prié et médité la veille. En répond, des extraits du Livre de Vie…

Au moment de l’homélie, le célébrant a invité les sœurs du Conseil Général à déposer quatre étoles aux couleurs des différents temps liturgiques sur le pont exposé à la grande chapelle depuis le 15 juillet dernier. Il a perdu ses chaines et un magnifique bouquet de fleur lui donnait éclat et beauté.

Les différentes couleurs liturgiques étaient actualisées : le violet pour la Renaissance, le vert pour l’Espérance, le rouge pour la « Passion » et le blanc pour la Vie. Nous avons offert notre prière au Seigneur en français et en espagnole avec des refrains des différentes langues. Et nous avons terminé par un chant d’action de grâce…

Laisser un commentaire

quinze − douze =