Le temps de la communion

Le temps de la communion

En ce moment où le Vietnam est confiné, comme beaucoup d’autres pays du monde, notre communauté vit aussi son rythme quotidien autrement. Hien et Mai (postulante) sont encore au travail, comme d’habitude, car elles sont comme des soldats sur le terrain de la santé. Bich Hien et Thao continuent d’avoir des cours en direct via internet.
Au cœur de cette situation mondiale difficile, notre vie communautaire s’est améliorée, notre vie spirituelle est plus soignée et profonde. Nous suivons la messe par internet, en grande communion avec l’Eglise. Nous écoutons les informations chaque jour pour être en communion avec le monde en souffrance, suivre les conseils des évêques et du ministère de la santé. Nous portons tout cela dans la prière. C’est là notre petit service pour répondre à l’appel du monde d’aujourd’hui. Nous sommes également toujours en communion avec vous, sœurs de la Providence.
Ce temps nous donne plus d’espace ensemble, pour la prière, le partage de la Parole de Dieu, la rencontre communautaire, la solitude, l’Adoration, la répétition des chants, la détente, le travail ensemble… Nous cherchons aussi des travaux à faire à la maison: soigner les plants, cultiver les légumes, être proche de la nature comme l’invite Laudato Si’ ; faire de la couture, le grand ménage et reclasser les livres; des travaux manuels comme confectionner des fleurs en tissu, attacher des fils, réaliser des cartes….

Sensibles aux événements du monde et autour de nous, nous tenons : pas de peur, pas d’inquiétude, nous gardons la joie et l’espérance, confiantes en Celui qui seul peut nous sauver. Comme il est écrit dans le message de Mariannick : « tenons ferme dans la foi et l’espérance ».
Bon chemin vers Pâques, en union de prière
Communauté du Vietnam.

Un

Laisser un commentaire

16 − 1 =