La Providence au Bois Grolleau

Ce dimanche 5 juin, au lycée, quelle affluence ! Directeur, professeurs, personnels, parents, élèves, tous d’hier ou aujourd’hui… officiels : 1200 personnes sont présentes pour une journée de fête qui commence par une messe d’action de grâces célébrée par l’accompagnateur du lycée et un prêtre, ancien élève. Dans ce magnifique cadre de verdure, tout est préparé pour la joie et la fête.

Quand Mère Marie-Joseph a fondé l’orphelinat de la Providence à Cholet, à la fin des années 1830, elle ne pouvait prévoir l’évolution de cette maison qui est restée fidèle à ses origines tout en se métamorphosant !

En 1956, l’école technique resserrée dans les locaux du centre- ville étouffait entre ses murs, c’est alors que Sœur Marie-Charles, directrice à l’époque, a travaillé au transfert de l’établissement dans un vaste espace de 5 ha presque à la campagne. De quelques sections de secrétariat et de comptabilité au départ, les formations n’ont cessé de se démultiplier…Actuellement, 17 formations, du BEP à la licence, des cours suivis dans l’établissement à la formation en alternance, sont assurées à « la Pro », l’espace pour réussir, selon le logo du lycée.

 « J’arrive depuis la rentrée 2015, a dit Mr Bailly. Je découvre un établissement qui, au quotidien, vit sereinement avec des valeurs fondatrices qui veulent que :

  • La Providence soit un établissement ouvert à tous, avec une attention particulière aux enfants et aux jeunes marqués par différentes formes de pauvreté.
  • Que dans un monde pluraliste et en continuelle évolution la Providence éveille en tous le désir d’agir, de construire une société plus humaine et plus juste.
  • Que dans un climat de liberté et de vérité la Providence prépare des jeunes à leur avenir d’hommes, de femmes, de citoyens, d’acteurs de la vie économique et sociale, de chrétiens engagés.

Cet héritage est une invitation pressante à poursuivre l’œuvre des prédécesseurs dans la fidélité aux intuitions des fondateurs. »

A l a fin de la journée tous les participants ont reçu cette invitation du pape François déroulée en banderoles sur la façade du bâtiment principal : « Regardons le passé avec gratitude, vivons le présent avec passion, embrassons l’avenir avec espérance »

Depuis 1835, le temps a passé…l’essentiel demeure !

Sr Geneviève Suzineau

Laisser un commentaire

dix-sept + 14 =