La Maison de la Providence à Yaounde

La congrégation a franchi les portes de l’Afrique de l’Ouest en 2010. Elle fixé sa tente en Afrique centrale, à Yaoundé ville aux sept collines et capitale politique du Cameroun. Désormais, la « Providence » a posé ses fondations. La bénédiction de la maison a eu lieu le 20 avril dernier. Avec le PS 126, nous chantons à Dieu notre reconnaissance : « Si le Seigneur ne bâtit la maison, les bâtisseurs travaillent en vain. Si le Seigneur ne garde la ville, c’est en vain que veillent les gardes ».

La nouvelle maison des sœurs de la Providence de la Pommeraye est située en plein quartier d’EFFOULAN. La cérémonie de bénédiction a eu lieu en présence de Sœur Mariannick CANIOU, Supérieure Générale et de sœur Louise MEMEL, conseillère régionale. Elles représentaient la congrégation. Elles sont venues être témoins des racines de la Providence qui étendent joyeusement leurs ramifications dans cette partie de l’Afrique. Voisins et amis ont aussi répondu à notre invitation pour être témoins avec nous de la sollicitude du Seigneur à notre égard. Nous vivons désormais avec eux dans ce quartier, leur quartier, notre quartier.

La cérémonie a été présidée par le chancelier du diocèse. Il n’a pas manqué d’admiré le fait que notre communauté soit insérée en plein quartier proche de la population. Cela caractérise notre manière d’insertion en congrégation. De fait, nous sommes implantées « au cœur du monde » pour mieux participer au dynamisme qui le traverse. Notre communauté essaie d’être ouverte et accueillante à tous comme notre fondatrice Mère Marie Joseph nous l’a fortement recommandé. Son milieu de vie (communauté) devient « lieu de révélation et de contemplation de l’action de Dieu dans le monde. » (Livre de vie n° 77). En procédant à la bénédiction de la maison, le célébrant nous a fait remarquer ceci : à travers votre insertion, c’est « Jésus Christ qui vient habiter au milieu de son peuple ».

Nous rendons grâce à Dieu et prions Mère Marie Joseph afin qu’elle tienne en éveil la mémoire du Seigneur pour que son Esprit allume aux cœurs de nombreuses jeunes le désir de le servir dans notre famille de la providence. Puisse le Seigneur nous donner de nous livrer avec confiance à ce que réclame le service du royaume ».

   Après la célébration, nous avons convié nos invités à un partage fraternel et convivial. Ce fut une occasion d’échanges et de connaissance mutuelle.

A la fin de la journée, pendant la prière des vêpres, nous avons rendu grâce à Dieu pour ses merveilles à l’endroit de toute la congrégation.

                                                                                Sr Rose Ebenda à Yaoundé

Laisser un commentaire

douze − sept =