La fête de l’espérance à Port Au Prince

Cette année, la Congrégation fête les 200 ans de son appartenance à la famille du Carmel et les 60 ans de son affiliation officielle à l’Ordre des Carmes Déchaux. La communauté d’Haïti nous donne un écho de la célébration de ce grand événement de congrégation à Port au Prince.

 La semaine précédant la fête, nous avons animé des activités en commun chacune selon ses dons. Une phrase de notre Livre de Vie a donné le ton : « Nous tenir devant le Dieu Vivant, source de notre être et de notre agir », voilà de belles lettres à confectionner pour la décoration de la salle. En effet, pour la circonstance, les Pères de Saint Jacques ont mis à notre disposition la grande salle de l’OCA. Nous l’avons embellie de guirlandes, de ballons, de pots de fleur, de fleurs artistement réalisés aux couleurs du Carmel et mille autres petits détails… Dans ce beau décor, nous avons mis en valeur, la prière à Notre Dame du Mont Carmel, celle à Mère Marie Joseph, le cadre de la Vierge du Carmel et celui de Mère Marie Joseph d’un côté et de l’autre le poster réalisé pour cet événement. De ce poster, nous avons confectionné des signets que nous allons remettre à nos invités. Bien sûr, la Ruche ne pouvait pas manquer dans le décor; elle a été confectionnée par Mayra. Et puisqu’il n’y a pas de Ruche sans abeilles et là mes ‘’zanmi !’’ Quel travail ! Dix seront confectionnées le premier soir, Dieu quelles étaient belles, comme en vrai. Mais minuit chrétien, il est temps d’aller se coucher, demain nous ferons les autres. Dès le lendemain matin, cris et appels désespérés de Mayra : ‘’ où sont passées les abeilles ? Il n’en reste qu’une seule dans l’assiette !’’  Enquête faite, il nous faudra conclure que les rats en ont fait leur festin… Mais qu’à cela ne tienne, des abeilles il y en aura dans la Ruche pour la plus grande admiration de tous nos amis.

Le 16 juillet, la messe solennelle est présidée par le père Jean Anel et concélébrée par le père Bellune. La chapelle est pleine avec séminaristes, amis et voisins. Toutefois, pour des raisons de planning, nous avons choisi de célébrer la grande fête de l’Espérance avec tous nos invités le dimanche 17 juillet. La célébration eucharistique a eu lieu à Saint Antoine, notre paroisse. Les sœurs de vœux perpétuels étaient vêtues du manteau blanc. Nous sommes rentrées en procession et la célébration eucharistique a été présidée par le Révérend père Jean Doret, prêtre de St Jacques. Dans le mot d’accueil, nous avons donné le sens de la fête, belle animation de la Chorale. A la fin de la célébration, Rolande, au nom de la communauté, en quelques mots, a donné aux participants une brève explication de l’histoire de la Congrégation en la situant dans la longue tradition du Carmel.

Après la messe, toutes les cinq nous retroussons nos manches pour que la cuisine soit prête pour 16h. Rolande s’active à ses ‘’merveilles’’ (botros angevin), Cam Thuy à ses ’’nems vietnamiens’’, Généviève prépare les fruits pour le cocktail Haïtien aidé par Marie Thérèse. Il faut aussi préparer les toasts au fromage, au pâté de sardine, au jambon… Nous en préparons pour environ 50 personnes, pendant ce temps, Mayra termine la décoration de la salle de fête. Le gâteau est le point d’orgue. Il est énorme et magnifique. Un gâteau à l’ananas et à la crème en forme de cœur. Il a été fait et offert par nos amis portugais Juan et Fatima, détail non négligeable, il est présenté sur une base aux couleurs Carmélitaines…

Il est 16h, les sœurs, hôtesses d’accueil, sont postées aux différents points d’arrivées des invités. Nous avons la joie et la surprise d’accueillir au moins 50 personnes. La belle musique invite les gens à entrer dans la salle, nous offrons le cocktail d’accueil et Géneviève fait le fil rouge du programme. Quant à Mayra, elle fait le mot d’accueil tandis que Rolande explique le sens de la fête qui nous réunit. Marie Thérèse n’a pas été oubliée, elle donne son témoignage de vie et son expérience à la suite du Christ en action de grâce au Seigneur pour soixante ans de fidélité à son égard.

Pour rendre grâce, nous passons à la dégustation de nos spécialités appréciées de tous. Tout se passe dans une ambiance conviviale, les sœurs se prêtent à converser avec les uns et les autres, la ruche attire la curiosité de nos invités quelque peu intrigués par ce joli symbole. Nous profitons pour en donner l’explication… la fête se poursuit joyeusement avec un clou !!Deux danses Honduriennes exécutées pas Mayra et Généviève avec Cam Thuy aux commandes de la sono, un tonnerre d’applaudissement fuse dans la salle.

A la fin de la soirée, nous avons terminé la fête le chant à Mère Marie Joseph en Espagnol et la Prière à Notre Dame du Mont Carmel. Dehors, une pluie battante… Le Père Aupont, prêtre de Saint Jacques béni l’assemblée et chacun est retourné chez lui, heureux de cette belle rencontre. Les Pères de Saint Jacques nous ont invitées à désormais marquer le 16 juillet par une belle fête. Ils nous ont félicitées de la réussite de la journée : « tout était parfait », nous ont-ils dit.

Bonne fête de l’Espérance à toutes et à tous !

 La communauté de Haïti

Laisser un commentaire

2 × quatre =