Jeûne de paroles et de pensées

Voici le temps favorable, voici le jour du Salut.
En Eglise, nous entamons aujourd’hui notre marche à la suite du Seigneur quarante jours durant pour apprendre de lui le jeûne qui plaît au Père: déchirer notre cœur et non pas nos vêtements…  

Écoutons le nous dire : Tu veux jeûner ?

  • Jeûne de paroles blessantes : que tes lèvres ne prononcent que des paroles de bénédiction.
  • Jeûne de critiques et de médisances : bienveillance et miséricorde doivent habiter ton âme.
  • Jeûne de mécontentement : que douceur et patience deviennent tes compagnes de chaque jour.
  • Jeûne de ressentiment : que ton coeur cultive la gratitude.
  • Jeûne de rancune : que le pardon ouvre toutes les portes qui t’ont été fermées.
  • Jeûne d’égoïsme : que la compassion et la charité fleurissent à chacun de tes pas.
  • Jeûne de pessimisme : que l’espérance ne quitte jamais ton esprit.
  • Jeûne de préoccupations et d’inquiétudes inutiles : que règne en toi la confiance en Dieu.
  • Jeûne d’occupations superficielles : que la prière emplisse tes journées.
  • Jeûne de paroles futiles : que le silence et l’écoute t’aident à entendre en toi le souffle de Dieu.

Qui sait ? Le Seigneur pourrait revenir, il pourrait renoncer au châtiment, et laisser derrière lui sa bénédiction :

Laisser un commentaire

14 − un =