Exposition de crèches à la Pommeraye

Bienvenue dans cette 14ème exposition des crèches du monde à la Pommeraye. Cette année, elle a pour thème, « Noël de lumière, Jésus Enfant de l’exode ». Deux crèches donnent sens à ce thème :

La crèche de l’adoration des Mages, présentée sur un puit de lumière. L’Enfant Jésus, sur les genoux de sa mère, accueille les rois mages venus l’adorer. Il ouvre grand ses bras dans un geste d’une belle amplitude. N’accueille-t-il pas le monde ? « La lumière est venue sur le monde ».

La crèche « Jésus enfant de l’exode ». Elle se trouve dans une épave de bateau échoué sur la grève. Elle laisse entrevoir la grande précarité de l’exode : d’hommes, de femmes, d’enfants dont le parcours se termine parfois tragiquement.  « Jésus Enfant de l’exode » : exode de sa naissance, de la fuite en Egypte.

Comme chaque année, des scènes d’Evangile nous ouvrent un peu plus les portes du mystère de la vie de ce petit enfant qui vient partager notre humanité. Cana, bien connu, des noces où Marie et Jésus sont invités… Nous sommes invités à regarder les gestes de Marie, à écouter ce qu’elle dit dans son geste et à entendre ce que lui répond Jésus ! Regardons les serviteurs s’activer autour des cruches… Le mariage traduit une Alliance, dans cet épisode de l’Ecriture le premier miracle de Jésus… Il nous dit que Dieu n’abandonne pas son peuple, il donne en abondance…

L’épisode du fils prodigue : Regardons la scène : il est au milieu de la porcherie, dans une attitude de repli sur lui-même, il n’a plus rien à manger, il rentre en lui-même et retrouve un chemin de lumière qui le conduit vers son père, un chemin de Miséricorde…

Ces scènes d’Evangile nous rappelle l’importance de la relation. Relation à soi-même, se retrouver au plus profond de soi-même. Jésus lui-même, dans sa relation au Père, nous indique la source de l’amitié, la source de tout amour, le signe d’une relation toujours vivante. Il est Dieu-avec-nous.

Venez découvrir notre belle flottille composée d’une soixantaine de bateaux avec à bord de chaque bateau une crèche. Elle nous présente Marie et Joseph avec L’Enfant sont comme ces immigrés au bord d’une grotte sur la grève. Ils sont comme le phare qui indique la côte pour les bateaux en détresse. Ils sont le signe de Dieu qui n’abandonne pas l’homme, quelques soit le réfugié ou l’immigré qui cherche refuge et une terre d’accueil

L’Equipe d’animation

Laisser un commentaire

1 × 1 =