Célébration de jubilés à la Pommeraye

Ce samedi 22 juin 2019, en la chapelle la Providence, à la Pommeraye (France), les sœurs de la Providence ont célébré les jubilés de 25, 50,60 et 70 ans de vie religieuse de 23 sœurs de la Congrégation. Au cours de la célébration festive, c’est dans la ferveur et la joie que l’assemblée a porté les jubilaires dans ses prières. Deux d’entre elles, sœur Marion et sœur Monique livrent aux lecteurs leur témoignage.
Lisons ces paroles fortes de femmes qui un jour, ont tout quitté pour suivre leur maître et Bien-aimé Jésus Christ.

 

 

Ma prière jubilaire
Seigneur, le 22 juin 2019, je célèbre avec Toi, 60 ans de Noces de Diamant.
Quelle action de grâce je sens pour Ta fidélité !
Oui, Tu remplis mon cœur du don de Ton amour infini, depuis toujours,
dès avant ma naissance.
Fille de la mer, assoiffée d’aventures, à 12 ans je cherchais entre deux voies :
une vie de W.R.E.N. = auxiliaire féminine de la marine royal britannique
ou bien la vie religieuse missionnaire.
« Va, quitte ton pays, ta famille, la maison de ton père, pour une terre que
Je te montrerai. » (Genèse 12)
Fille de l’Eglise, me voilà comblée ! Tu ne m’as jamais lâchée ! Avec Ta grâce et Ton secours,
Tu me soutiens à travers joies et peines, mes succès et mes échecs, à marcher à la suite de Marie Ta Mère, sous le manteau du Carmel.
Ouvre mon cœur chaque jour à la louange, en offrant tous mes frères et sœurs en humanité,
et surtout les prêtres, à la lumière de Ton Amour.
C’est au Carmel qu’on prie toujours pour le sacerdoce. Amen

Sr. Marion Feeney

 

Mon voyage à la suite du Christ
Soixante ans …C’est loin et c’est long pour se souvenir de ce voyage à la suite de Jésus. Pour moi ce voyage a été marqué par près de trente années de doutes, de chutes et de combats au bout desquelles Dieu a enfin entendu et répondu à mes cris. « Dieu est vivant il aime l’homme Jésus Christ est venu nous le dire » Livre de Vie. 22. Ce Dieu vivant a gravé dans mon cœur, de manière ineffaçable le nom de Jésus. Ce nom est devenu pour moi au fil des années, une présence, un compagnon de route à qui je parle comme un ami parle à son ami. Il m’aide à traverser les tourments, les difficultés du quotidien, les soucis de santé et les aléas de la vie dus à l’avancée en âge.

Je n’ai pas encore atteint la perfection, mais je poursuis ma course pour tâcher de saisir puisque j’ai moi-même été saisi par le Christ Jésus. Philipien 3,12
Merci Jésus pour ce compagnonnage, tu ne m’as jamais lâchée durant toutes ces années de combat. Tu étais là et je ne le savais pas. Je poursuis ma course en ayant bien conscience qu’il y a encore en moi beaucoup de travail intérieur à faire avant la Rencontre du face à face définitif. Aujourd’hui, je peux dire que je suis heureuse et en paix en essayant d’être ouverte dans ma prière aux sœurs de ma communauté, aux intentions de la congrégation, de nos responsables, de l’Eglise et du monde.
 » Ce Dieu vivant nous l’avons rencontré dans une expérience d’amour vécue dans la foi. » Livre de vie 22

Sœur Monique

 

Cliquez ici pour voir plus de photos>>>

Laisser un commentaire

2 × trois =